Profitez de nos conseils

d’expert.e.s

Découvrez les histoires inspirantes de projets pédago, créatifs et impactants. Nous vous partageons également des clés pour lancer et créer des expériences d’apprentissage mémorables.

L’espoir coloré : L’éco-beauté by Julie Monnier

24 août 2023

C’est avec style, conviction et fantaisie que Julie revisite le métier de coiffeuse. Elle nous a conquise par son dynamisme et son approche eco-friendly de la beauté. Julie, c’est une palette de jolies qualités teintées d’un profond respect de notre terre et de ses bienfaits.

Elle nous présente sa future formation et démêle notre approche des soins capillaires.

L’actualité de Julie Monnier

Depuis qu’on lui a tiré le portrait, Julie et son projet ont évolué. Le 2 octobre son salon itinérant fêtait son premier anniversaire 🥳 ! Pour continuer dans cette lancée, la Chambre des métiers de Bourgogne Franche-Comté a qualifié le salon de Julie comme Exempl’hair ! Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Exempl’hair c’est un projet qui s’inscrit dans le onzième programme  » Sauvons l’eau !  » mis en place par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse. En clair, si vous allez dans le salon itinérant de Julie vous êtes sûr de bénéficier d’une prestation respectueuse de l’environnement ! 😉

La planète va mal et il est temps pour nous, pour eux, de consommer mieux et de bannir l’ensemble des choses qui vont à l’encontre notre si belle nature.

Julie, il y a 1 an tu as créé un salon de coiffure itinérant. Tu nous fais le topo ?

Le salon de coiffure itinérant c’est pour moi la possibilité de pratiquer mon métier de coiffeuse différemment. J’avais auparavant travaillé en salon et à domicile. Aujourd’hui, je parcours les villages avoisinants au volant de mon camping-car pour accueillir les client·es qui souhaitent allier bien-être et praticité. En effet, j’arpente les petits villages autour de Montbéliard qui ne disposent pas de salon de coiffure. J’utilise uniquement des produits naturels et français. J’ai également fait quelques aménagements supplémentaires comme des panneaux solaires pour être autonome en énergie et une douchette adaptée pour réduire ma consommation d’eau. Un salon itinérant demande beaucoup d’investissement et de maintenance mais la perspective de devenir une coiffeuse écoresponsable est un véritable booster !

 Quel a été ton déclic écolo ?

Je suis une amoureuse de la nature et de mon métier ! Je voulais trouver une solution pour concilier mes deux passions. Les produits chimiques, que ce soit par le rinçage ou encore par les risques qu’ils peuvent engendrer sur le corps humain nous mettent en péril. De belles initiatives commencent à émerger en salons, comme le recyclage des cheveux pour dépolluer les mers et les océans. J’ai eu envie de contribuer à faire grandir ces actions en faveur de la planète. C’est pour cette raison que je me suis intéressée de près au pouvoir des plantes. Je le dis souvent « Le naturel revient au galop » et de toute façon la planète ne nous laisse plus le choix. Nous devons agir et changer les choses.

La formation sur la coloration végétale, c’est pour donner un coup de projo ?

Tout à fait ! Lorsque je m’y suis moi-même intéressée, je me suis rendu compte qu’il n’existait pas de formations indépendantes. Aujourd’hui, pour se former à la coloration végétale, il faut signer un contrat avec une marque. De plus, la coloration végétale n’est pas inscrite au référentiel de la coiffure. Mais il en fallait plus pour me démotiver (Rires). Je souhaite à présent transmettre tout ce que j’ai appris pour conduire vers une utilisation plus raisonnable et saine des produits capillaires. Le pouvoir des plantes est immense mais il a malheureusement été mis de côté dans notre société à forte consommation. Cette formation fait aussi écho à ma vision de la beauté. À mon sens, sublimer une personne ne se résume pas à un filtre sur une photo. Toutes les femmes sont belles au naturel et les artifices ne sont pas forcément nécessaires lorsque l’on regarde la vraie beauté des choses.

Ta formation s’adresse à quelle promo ?

Professionnels et particuliers. Mon objectif c’est d’aider à prendre soin du cheveu mais pas que ! Je souhaite transmettre les bonnes techniques pour une pratique écoresponsable avisée. Les particuliers découvriront des recettes à faire à la maison, sans risques et la gymnastique des plantes aux pouvoirs colorants. Les professionnels bénéficieront de mes conseils pour transiter vers des salons plus verts et pour adapter le bon discours face à une clientèle peu informée et parfois réticente. Tout le monde pourra s’y retrouver !

Racontons à nos lecteurs la rencontre avec My Moojo !

C’est un coup de cœur mutuel ! Je cherchais une structure pour m’aider à mettre ma formation sur pied et je suis tombée sur le profil de Sara Reynaud, la CEO My Moojo. J’ai tout de suite été séduite par les valeurs qu’elle portait et qui recoupaient avec mon envie de créer une formation ludique, colorée et motivante pour mes futurs apprenants !

Et toi Julie ? C’est quoi ton Mojo ?

Oh il y en a plusieurs ! (Rires) Je dirai, pour commencer, la passion pour ma profession ! C’est une véritable source de motivation. Et cette motivation n’a fait que grandir depuis que j’ai intégré l’écoresponsabilité dans la pratique de mon métier. J’ai à cœur de transmettre ces convictions aux jeunes générations ! Nos métiers sont certes fatigants et peu valorisés mais fort heureusement, ils procurent de belles satisfactions. Il me semble important également de pouvoir transmettre le sens du travail, du respect et de conservation des choses comme nos parents se sont attachés à le faire. La planète va mal et il est temps pour nous, pour eux, de consommer mieux et de bannir l’ensemble des choses qui vont à l’encontre notre si belle nature.

Comme Julie, inscris toi à notre Newsletter et fais le plein de conseils pour créer et lancer ta formation en toute sérénité !


Articles que vous pouvez aimer

7 raisons de participer à une campagne de crowdfunding

7 raisons de participer à une campagne de crowdfunding

Participer à une campagne de crowdfunding, c’est bien plus que donner de l’argent : c’est contribuer à donner du pouvoir à un projet, et parfois, permettre de concrétiser une ambition. Plus encore, lorsqu’on soutient des projets éducatifs, on donne du pouvoir au...

5 conseils pour parler de sa campagne avant le lancement

5 conseils pour parler de sa campagne avant le lancement

Pour réussir ta campagne de crowdfunding, tu dois mettre toutes les chances de ton côté en prévoyant une période de pré-lancement. Pendant 30 jours, il faudra mobiliser ton cercle 1, tes partenaires et ta communauté pour qu’ils se préparent, eux aussi, à te soutenir...

Qu’est-ce qu’une contrepartie en crowdfunding ?

Qu’est-ce qu’une contrepartie en crowdfunding ?

Les contreparties, ces petites récompenses qui font la magie du financement participatif. Toi aussi tu te demandes ce que c’est ? Eh bien que tu sois porteur.euse de projet ou contributeur.rice, sache que tu te trouves au bon endroit pour avoir la réponse à ta...

MyMoojo est une plateforme de financement participatif enregistrée en tant qu’agent d’établissement de paiement dont le siège social est situé au 24 rue Marie Gounin 16000 ANGOULEME.

Nous suivre

S’inscrire à la newsletter