Profitez de nos conseils

d’expert.e.s

Découvrez les histoires inspirantes de projets pédago, créatifs et impactants. Nous vous partageons également des clés pour lancer et créer des expériences d’apprentissage mémorables.

ManieV : Pigmentez votre authenticité

22 août 2023

Aider les collaboratrices à prendre confiance en soi, à créer de la cohésion d’équipe est son mantra ! Aujourd’hui je te présente Emmanuelle Vernon et son projet ! Hâte d’en découvrir plus ? Ça se passe juste ici ⬇️

Ce qui me motive c’est de voir les gens, les femmes, se révéler avec audace !

Parle nous de toi ! Quelles sont les grandes lignes de ton parcours ?

Pour me présenter rapidement, je dirais que mon objectif est de devenir une créatrice de confiance en soi. J’ai à coeur d’aider les femmes à s’accomplir dans leur authenticité. Je suis une artiste dans un premier temps, puis j’ai fait une école d’ingénieure. Je me suis rendu compte que ce n’est pas si facile de faire sa place dans un univers assez masculin, de trouver sa légitimité. On peut faire face au syndrome de l’imposteur ! Par exemple je pensais que j’étais nulle en informatique, alors que mine de rien ça allait très bien.

Ce qui m’a énormément peiné, c’est que j’étais dans une école où il y avait 25% de femmes, beaucoup plus que dans les écoles habituelles. Mais dès la sortie d’école, les femmes sont discriminées à l’embauche. J’ai vu mes amies qui avaient aucune confiance en elle. Quant à moi, j’avais une casquette d’artiste et une de scientifique, je savais me différencier.

J’avais cette capacité à me différencier, j’avais déjà mon identité grâce à l’art, j’ai toujours porté énormément de couleur. J’ai travaillé la couleur constamment, rien qu’au travers de la peinture. Puis j’ai choisi les options textiles, et ce qui est magique avec ça c’est qu’on apprend à travailler la couleur de manière technique, il faut que la couleur du vêtement tienne au lavage, face à la lumière du soleil ou de la lune.

J’ai terminé mes études avec une année d’entrepreneuriat et ça m’a fait prendre confiance en moi. Ce qui compte vraiment c’est l’idée que tu as, ce n’est pas comme de la conception mécanique où tu dois créer une pièce.

J’ai vraiment à coeur d’accompagner les femmes à s’accomplir dans leur propre authenticité. Quand tu es authentique tu es alignée avec toi-même et cela aide à créer des interactions positives.

J’avais à coeur de créer un accessoire. J’ai toujours voulu créer ma marque de foulards. Je voulais un accessoire qui soit éthique et qui aide les femmes à prendre confiance en elles.

C’est pour ça que j’ai commencé à utiliser la psychologie des couleurs. Je me suis rendu compte qu’il fallait aller plus loin en aidant les femmes avec du contenu très simple.

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à créer mes ateliers. D’abord pour un parcours clients et ensuite je me suis dit que je pouvais aussi le proposer aux entreprises. Elles seront gagnantes, si leurs salariées sont conscientes de leur valeur et de leur plein potentiel. Ce sont les collaboratrices qui véhiculent l’image de marque de l’entreprise, ce sont elles les premières interfaces avec les clients. C’est très important et je me suis rendu compte en rentrant dans le monde du travail que cela n’est pas du tout acquis.

Les grandes lignes du parcours de Manie :

  • Ingénieure en textile et entrepreneuriat
  • Entrepreneuriat avec développement de sa marque de foulards
  • En parallèle travails alimentaires : prêt-à-porter
  • Développement d’offres de restauration dans un espace de coworking
  • Chambre nationale de discipline à l’ordre national des vétérinaires
  • Hôtesse d’accueil
  • Actuellement incubée au SLP pour le développement de marque d’empowerment féminin Maniev

Décris-nous ton projet !

Mon but est de proposer mon pack d’atelier pour vous rêvéler grâce à la psychologie des couleurs, à destination des entreprises qui souhaitent aider leurs collaboratrices à développer leur confiance en elles et surtout à faire de la cohésion d’équipe. Mais également à destination des particuliers.

C’est un pack de 6 ateliers. On laisse l’opportunité à chaque collaboratrice d’apprendre à se connaître parce que la base de la confiance en soi c’est l’ESTIME DE SOI !

Il y a une phase où l’on travaille l’estime de soi de chaque collaboratrice, puis un échange avec l’équipe. Cela va permettre d’apprendre à connaître les collaboratrices de l’équipe d’une manière authentique.

Le premier atelier que je propose est l’atelier « créativité ». Dans celui-ci les participants doivent réaliser leurs moodboards en répondant à la question « qui suis-je? ». Ils doivent découper des images qui les représentent selon eux et les coller. Les participants se présentent souvent par le biais d’images positives.

Ensuite on retrouve un vision board dans lequel il faut expliquer ses objectifs professionnels au sein de l’équipe. Après ça, il y a un moment de partage où l’on découvre les autres. Cela permet de créer des liens bien plus authentiques. On se retrouve dans un cercle amical, il n’y a pas le masque social de l’équipe donc personne n’a peur de faire des faux pas. Cela permet de mieux comprendre les collaboratrices.

Les ateliers se déroulent de la manière suivante : On va définir les objectifs de l’équipe, ensuite les participants apprennent à se connaitre eux-mêmes puis à le partager à leur collègue. En clair, pas à pas on dessine l’identité de l’équipe.

Ces ateliers sont adaptés pour des équipes de sales. Je dis toujours que l’on à 30 secondes pour faire bonne impression à un nouveau prospect. Il faut donc savoir bien se présenter, bien gérer les messages inconscients que tu vas envoyer, notamment en ce qui concerne les couleurs que tu portes.

C’est pourquoi je propose un atelier traitant de la psychologie des couleurs. Nous avons tous un langage prédominant, une manière de communiquer. Par exemple, les gens qui veulent obtenir des résultats, qui sont « straight to the point », on va dire qu’ils sont « rouges ». Apprendre à cerner son mode de communication mais aussi celui de ses collaboratrices et de ses clients permet de s’adapter aux différentes situations.

Les femmes sont plus sensibles à la couleur, je dis souvent que l’on a un quatrième corné dans l’oeil. La couleur c’est aussi tout ce qui est culturel. Plusieurs études démontrent que les hommes trouvent les femmes habillées en rouge beaucoup plus attirantes. Il y a des femmes qui adorent porter du rouge, mais si elles se retrouvent toutes en rouge, dans une réunion d’hommes avec un costard noir rigide, elles vont paraître rebelles et inconsciemment toutes les bonnes idées qu’elles voudraient apporter ne seront pas écoutées. C’est pour cela que savoir utiliser les couleurs à bon escient peut vraiment aider.

Le quatrième atelier porte sur les valeurs. Parfois, quand on est ultra en colère par rapport à quelque chose, si on a une valeur de justice et que dans l’équipe la personne qui a eu la promotion est moins travailleuse qu’une autre personne, on peut ressentir de la colère. Dès lors que l’on ressent de la colère c’est qu’on a une valeur qui a été bafouée. Connaître ses valeurs c’est aussi savoir poser son cadre. C’est ce qui permet de mettre en place une cohésion d’équipe.

À la fin des ateliers il y a un bilan de l’équipe. Une entreprise a des valeurs, des objectifs. Mais que ce passe-t-il vraiment pour l’équipe ? Il y a un besoin d’appartenance à une équipe qui va donner du sens à ton travail, il faut également valoriser les collaborateurs par le management, mes ateliers tapent directement là-dedans.

À chaque fois on travaille l’identité d’équipe pour créer ce sentiment d »appartenance, les objectifs commerciaux, les couleurs ainsi que les valeurs de l’équipe.

Un des derniers ateliers se nomme « puissance ». Il traite des power poses. On apprend par exemple à respirer dans une position dite « masculine ». Si la collaboratrice doit préparer une conférence, une réunion client, elle pourra activer tout cela. À l’issue de l’atelier les participants auront une feuille de profil complétée et ensuite j’envoie d’autres tips avec toute la théorie, comme ça les personnes peuvent continuer à infuser après les ateliers.

Le dernier atelier permet de créer le totem de l’équipe. Ça peut être un animal, un végétal. Il faut que ça leur correspondent vraiment. Quand l’atelier est fini je leur fais une illustration à l’aquarelle pour accrocher dans le bureau et garder un souvenir des ateliers. Le ou la manager peut encore plus valoriser ses collaboratrices en imprimant un accessoire inédit pour elles à partir de ce totem.

Quel impact espères-tu ?

J’espère vraiment un mieux-être. J’espère que ça va les aider à libérer leur plein potentiel, les faire grandir, leur permettre de devenir actrices de leur destin. Tout leur appartient, la force d’une équipe c’est qu’elles sont toutes complémentaires et ont quelque chose à apporter !

Et toi ? C’est quoi ton mojo ?

Ce qui me motive c’est de voir les gens, les femmes, se révéler avec audace !

Pourquoi as-tu choisis My Moojo pour lancer ton projet ?

J’ai rencontré Sara Reynaud au morning co-working et pour moi c’était une expérience ultra intéressante parce qu’en terme de management moi ce que j’aimais c’était de tisser des liens avec les clients. Avec Sara on s’est toujours suivie, j’ai lancé ma première campagne quand j’étais à cet espace de co-working et elle m’a beaucoup soutenu.

J’ai ressenti de l’entraide entre femmes, un esprit de sororité. Je connais l’énergie de Sara, son professionnalisme, son efficacité. My Moojo c’est ultra cool parce que je faisais face à la solitude et désormais j’ai l’impression d’être dans une équipe.

Le crowdfunding c’est super, j’ai fait deux autres campagnes. On se sent vraiment accompagnée, challengée, on va plus loin ensemble !

Ilo la rédac du MOJO. Si tu as des questions ou si tu souhaites nous faire un retour sur l’article, n’hésite pas à me contacter : ilona@mymoojo.com 🤗

PSSST, n’hésite pas à t’abonner à notre newsletter 🍌

Articles que vous pouvez aimer

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

Depuis la crise de COVID-19, l'e-learning, ou formation en ligne, a pris de l’ampleur dans le monde de l'apprentissage et du développement professionnel. Pourtant, créer un e-learning de qualité qui se démarque et réussit n'est pas une mince affaire. Ce que tu ne...

Comment définir son objectif de collecte ?

Comment définir son objectif de collecte ?

Le crowdfunding est devenu une méthode courante pour financer divers projets et nombre d’entre eux sont éducatifs. Toutefois, définir un ou plusieurs objectifs de collecte appropriés pour garantir le succès de ta campagne reste une stratégie à part entière, et sa mise...

Comment est né le crowdfunding ?

Comment est né le crowdfunding ?

Le crowdfunding devient un concept de plus en plus en commun et adopté par les entreprises dans leur stratégie de lancement, de financement et/ou de communication. Mais comment a-t-il surgi si soudainement ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est né...

MyMoojo est une plateforme de financement participatif enregistrée en tant qu’agent d’établissement de paiement dont le siège social est situé au 24 rue Marie Gounin 16000 ANGOULEME.

Nous suivre

S’inscrire à la newsletter