Philippe Cheng, le CEO qui redonne un coup de fraîcheur à vos parcours de formation

19 mars 2024

Vous êtes formateur.rice ? Et si vous pouviez avoir tous vos outils pour créer vos parcours, les présenter, les animer, faire émarger vos apprenant.es, stocker vos rapports d’activité et gérer vos démarches administratives sur une seule app ? Pratico se lance ce défi en créant une app “pratico pratique” qui facilite la vie des formateur.rices et redonne un coup de fraîcheur à vos parcours de formation pour stimuler vos apprenant.es ! Découvrez Philippe Cheng, fondateur de Pratico, qui nous dit tout sur lui et ce qui lui a inspiré sa solution.

Il y a 4 jours, Philippe a lancé sa campagne de crowdfunding pour développer et donner un coup de boost à Pratico. Contribue, partage et donne du mojo à Pratico par ici.

On va montrer que chez Pratico ça bouge et que ça continuera de plus belle dans les décennies à venir.

Alors Philippe, comment en es-tu arrivé là ? Quel a
été ton parcours ?

Après le lycée, j’ai suivi une licence d’Économie-Gestion où j’ai par hasard rejoint un groupe pour présenter le métier d’Entrepreneur. C’est depuis cette expérience que j’ai toujours eu ce “feu” en moi de donner vie à des projets. J’ai ensuite intégré un master en école de commerce avec spécialité Entrepreneuriat. J’avoue que je n’ai pas retiré grand-chose des cours : c’était assez superficiel et ennuyant.

J’ai commencé à entreprendre en sortant de l’école. Tout d’abord en aidant bénévolement une startup, puis en lançant ma première startup : une app pour rencontrer des entrepreneurs et trouver son associé. C’était une super aventure, mais qui n’a pas duré. Et j’ai beaucoup appris.

Avant, je pensais que je n’aimais pas apprendre : je m’ennuyais en cours, les vidéos de formations ne retenaient pas mon attention et je n’étais pas motivé à me plonger dans les livres. Avec l’entrepreneuriat, j’ai adoré apprendre en échangeant avec des pairs, en essayant de nouvelles choses, en analysant mes échecs et mes réussites, et en réessayant. Le secteur de l’éducation est donc devenu une nouvelle passion : une sorte de relation d’amour et de haine selon la façon d’apprendre.

C’est ce chemin qui a fait de moi un entrepreneur de l’éducation et m’a amené à lancer Pratico.

Philippe Cheng - Pratico

Qu’est-ce qui t’a inspiré à créer Pratico ?

Un ami avait besoin de cours particuliers pour son petit frère. Je me suis donc proposé, car j’aime bien en donner, mais je n’étais pas très fan de prendre les transports. Je cherchais donc une solution pour en faire à distance, mais je n’ai pas été convaincu par ce qui existait. C’est comme ça que Pratico est né, une solution pour les cours particuliers. Malheureusement, c’est un marché difficile à aborder : il faut trouver les bons professeurs, se faire connaître des élèves et avoir la confiance des parents.

Pratico avait besoin de financement et j’ai donc suivi un atelier à ce sujet. C’était le début du COVID et j’ai donc assisté à un atelier en visio : un enfer. Cela m’a remémoré des heures d’ennui de cours mais puissance 1000. Je me suis donc dit qu’il y avait clairement un truc à faire et j’ai échangé avec des formateurs, ingénieurs pédagogiques et responsables de formation pour en savoir plus sur leurs activités, leurs projets et leurs motivations. J’en profitais pour leur présenter des maquettes de Pratico qu’on améliorait au rythme des retours pour ainsi concevoir l’outil idéal pour animer des formations.

Et concrètement, en quoi consiste Pratico ?

Pratico est l’outil le plus pratique pour dynamiser vos formations. C’est un véritable allié pour engager vos apprenants dans vos parcours d’apprentissage et analyser comment les améliorer grâce à des rapports de sessions détaillés.

Vous pouvez y intégrer votre présentation, utiliser des fonctionnalités de tableau collaboratif, lancer des activités comme un quiz ou un sondage, discuter sur le chat, etc.. À la fin, un rapport est généré où vous retrouverez fiche d’émargement, statistiques d’évaluation et de satisfaction ainsi que d’autres informations sur l’interactivité. Vous pourrez analyser votre session et c’est très utile pour Qualiopi !

Pratico est le tout-en-un, extrêmement simple à maîtriser, qui transforme chaque formation en une expérience interactive et personnalisée.

Quel impact souhaites-tu avoir dans le domaine de l’éducation avec ta solution ?

Je veux un monde où l’éducation est plus dynamique et accessible. La formation évolue, mais l’adapter à la complexité des outils et des règlementations ne doit pas être un casse-tête.

On veut proposer l’outil le plus pratique pour permettre à n’importe qui, formateurs et apprenants, en présentiel ou en distanciel, de kiffer sa formation grâce à des sessions interactives et personnalisées.

Pourquoi as-tu choisi le crowdfunding pour financer ton projet et pourquoi My Moojo ?

Le principe du crowdfunding est très aligné avec les piliers qui fondent Pratico : la force du collectif. En effet, Pratico continue de se construire en échangeant avec des acteurs de la pédago, nous encourageons la force de proposition au sein de l’équipe et notre solution regorge de fonctionnalités collaboratives.

Le financement participatif s’inscrit dans cette lignée et nous permettra de récolter des fonds pour développer les prochaines fonctionnalités et booster notre visibilité. Personnellement, j’apprends énormément pendant cette période très intense !

Au-delà de son positionnement dans l’Éducation, nous avons choisi My Moojo, car je ne cherchais pas une plateforme de financement participatif, mais une réelle collaboration. Comme nous, My Moojo est une startup à taille humaine où il est facile de partager et nous partageons cette ambition commune de donner du pouvoir au savoir !

Quels sont les défis que tu penses rencontrer pendant ta campagne et comment as-tu prévu de les surmonter ?

Le principal défi serait d’engager suffisamment de contributeurs potentiels. Il faudra communiquer un maximum sur les réseaux sociaux, lors d’évènements, par email et être ouvert à chaque rencontre. On va montrer que chez Pratico ça bouge et que ça continuera de plus belle dans les décennies à venir.

Parmi tes contreparties, y a-t-il des offres exclusives à ta campagne de crowdfunding ?

Bien sûr ! Les contreparties exclusives :

  • Des abonnements à tarifs promotionnels : à partir de -50% sur nos abonnements actuels ;
  • Des licences d’accès À VIE : payez qu’une seule fois et profitez de Pratico et de toutes ses futures évolutions ;
  • Des packs de licences à vie + un compte d’administrateur : pour les Organismes de Formations qui veulent profiter de plusieurs licences d’accès à vie qu’ils pourront gérer via un compte administrateur.

Comment souhaites-tu impliquer ta communauté dans ton projet ?

Nous aimerions un maximum de partage de notre communauté pour la réussite de la campagne de crowdfunding de Pratico. Ça peut être en contribuant en échange de contreparties ou en partageant à leur réseau via LinkedIn ou par email.

Par la suite, c’est aussi impliquer la communauté dans le futur de Pratico. Chaque mois, nous organiserons un Live dans lequel nous inviterons un expert pour présenter un sujet, puis nous partagerons nos actualités et échangerons avec tous les participants pour définir nos futures évolutions.

Quels sont tes objectifs à court et long terme pour Pratico ?

En parallèle de la campagne de crowdfunding, nous sortons notre nouvelle version de Pratico qui sera disponible en test : une nouvelle expérience, plus intuitive et plus performante.

À l’issue de la campagne, nous développerons de nouvelles fonctionnalités et nous avons l’ambition de faire de Pratico l’outil de référence dans les formations professionnelles. Nous reprendrons aussi le travail que l’on a démarré avec l’Éducation Nationale pour retrouver des sessions interactives et personnalisées dans le milieu scolaire.

Et toi, c’est quoi ton mojo ?

Mon mojo, c’est apprendre en kiffant ! Que ce soit par l’entrepreneuriat, les jeux, les histoires ou l’échange avec d’autres personnes.

Pour terminer, quel(s) conseil(s) donnerais-tu à d’autres porteur.euses de projets qui souhaitent lancer une campagne de crowdfunding ?

Lancez-vous ! J’avais peur au début de ne pas réussir la campagne. Mais même si nous n’atteignons pas l’objectif, nous aurons énormément appris.

Je me suis lancé dans le grand bain de la communication en étant très bien accompagné par My Moojo. Et cela nous a donné un élan que nous allons poursuivre pour la suite de notre aventure. En parallèle, cet objectif a aussi motivé toute l’équipe à se présenter sous son meilleur jour.

Une campagne de crowdfunding, c’est un super boost pour la communication, mais aussi pour le développement de sa boîte, quelle qu’en soit l’issue !

—-

Soutiens Philippe en contribuant à sa campagne et en la partageant. Ensemble, donnons du pouvoir au savoir pour cultiver le monde et éclairer l’avenir !

Cet article t’a plu et tu n’es toujours pas abonné.e à la newsletter plus chaude qu’Austin Power ? On ne comprend plus rien !

Une idée ? Une question ? Une suggestion ?
Contacte l’équipe My Moojo à cette adresse : hello@mymoojo.com 

Articles que vous pouvez aimer

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

Depuis la crise de COVID-19, l'e-learning, ou formation en ligne, a pris de l’ampleur dans le monde de l'apprentissage et du développement professionnel. Pourtant, créer un e-learning de qualité qui se démarque et réussit n'est pas une mince affaire. Ce que tu ne...

Comment définir son objectif de collecte ?

Comment définir son objectif de collecte ?

Le crowdfunding est devenu une méthode courante pour financer divers projets et nombre d’entre eux sont éducatifs. Toutefois, définir un ou plusieurs objectifs de collecte appropriés pour garantir le succès de ta campagne reste une stratégie à part entière, et sa mise...

Comment est né le crowdfunding ?

Comment est né le crowdfunding ?

Le crowdfunding devient un concept de plus en plus en commun et adopté par les entreprises dans leur stratégie de lancement, de financement et/ou de communication. Mais comment a-t-il surgi si soudainement ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est né...

My Moojo

Nous aidons toute personne et organisation à cultiver l’avenir grâce au Savoir ! 

My Moojo est une Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale ayant pour objectif de créer un écosystème favorable au développement des projets éducatifs.

ESUS - Eurekatech