My Moojo Favicon
Retour sur le premier webinaire découverte de My Moojo ! Le premier crowdfunding dédié à la formation et à l’éducation

22 août 2023

My Moojo est la première plateforme de crowdfunding dédiée à la ET à , mais c’est quoi le crowdfunding ?

Pour répondre à cette question, rien de mieux qu’un webinaire spécial découverte de My Moojo présenté par Sara Reynaud, sa fondatrice.

Tu l’as manqué ? Pas de problème, je te propose un compte rendu synthétique de ce bon moment. A propos, moi c’est Ilo, la rédactrice en herbe de My Moojo 😉

Et au fait ! Si tu souhaites participer au prochain c’est par ici ⬇️

PARTICIPER 💛

Donner du pouvoir à votre savoir ! 

Pour commencer, Sara nous a présenté My Moojo en expliquant aux participants comment lui est venue l’idée de lancer le PREMIER crowdfunding dédié à la formation et à l’éducation. Et oui, My Moojo a une histoire : quand Sara travaillait en tant que créatrice de contenu pédago, elle a vu bon nombre d’apprenants et de porteurs de projets perdre leur mojo ( démotivés, écoeurés ) ! Pourquoi ? Formation ennuyeuse, contenu non qualitatif, non sens … ce n’était plus possible pour elle et c’est pour ça qu’elle a décidé de créer sa start-up pour donner du pouvoir au savoir des créateurs ET des apprenants !

La d’un crowdfunding dédié à la formation et à l’éducation !

Sara nous a fait part d’un premier constat : les dispositifs de qualité sont souvent créés ou commandés QUE par de grands groupes, c’est-à-dire une minorité (voir le schéma ci-dessous).

Deuxième constat : les porteurs de projets indépendants, les start-up, les petites entreprises… n’avaient ni les moyens ni les compétences pour lancer des projets pédagos innovants et ambitieux, pourtant tellement utiles .

Sara a réfléchi afin de remédier à ces problématiques et c’est là que lui est venue l’idée du crowdfunding ! Chez My Moojo la volonté est de faire en sorte que ces dispositifs soient accessibles au plus grand nombre. Alors pourquoi ne pas compter sur l’intelligence collective et co-construire des projets avec toutes les parties prenantes ? Le crowdfunding devient donc une évidence !

Mais au fait, quels sont les avantages d’un crowdfunding ?

  • La co-construction d’un projet
  • La validation d’un marché et d’un besoin
  • La création d’une communauté (apprenante) dès le début du dispositif pédago
  • La collecter de fonds pour produire les dispositifs avant même leur création
  • La mutualisation, et oui un projet peur en cache un autre !
  • Tu en vois d’autres ?

Quels sont les avantages d’un crowdfunding dédié exclusivement à la formation et à l’éducation ? Quand Sara a réfléchi à la plateforme idéale, elle l’a pensée pour, par et avec des makers de la pédago. Alors, la plateforme My Moojo est spécifique par :

  • Ses coachs spécialisés en pédago pour orienter les porteurs de projets sur les dispositifs possibles et les challenger sur leur pédagogie et leur offre learning
  • Sa communauté apprenante passionnée par la pédagogie (outils, services, formats….)
  • La visibilité des projets à destination d’un public en recherche d’offres et services dans la formation et l’éducation.
  • Des contreparties qui sont uniquement pédagogiques et créees à partir d’un parcours et un déroulé d’apprentissage validé avec un coach.
  • Des partenariats edtech pour aider à se lancer avec des mentors, des deals exclusifs, la visibilité des projet auprès de leur réseau et même la référence des projets dans des catologues de formation…. bref ! Génial !
  • Et toi, tu rajouterais quoi ?

My Moojo cherche à mettre en valeur le savoir des porteurs de projets, des apprenants et des contributeurs ! C’est d’ailleurs l’objet de notre super baseline : donner du pouvoir à votre savoir !

Focus sur les contreparties et les partenariats

Pour continuer, Sara a expliqué la différence entre les contreparties d’un crowdfunding général et celles d’un crowdfunding dédié à la formation et à l’éducation. C’est très simple, My Moojo veut des contreparties spécifiques, pas de tote bag, ou de simple carte de remerciement ! Il faut que les contreparties soient pé-da-go ! Tout comme les contreparties de Clément Leroy qui sont des fiches pédago basées sur sa formation.

Exemple de contreparties dans My Moojo :

Enfin, un point a été fait sur les partenariats de My Moojo. Et oui, la start-up est membre des communautés Edtech et Fintech, c’est pourquoi elle cherche à développer des partenariats avec des outils et services edtech. À ce jour Edusign, Kumullus, Opendo et E-tipi font partie de l’aventure ! Tu veux devenir partenaire alors fonce! Sara cherche encore des énergies pour aider les porteurs de projet : solution à prix réduits, mentoring, dons, les partenariats sont multiples !

Suite à la présentation place aux questions des participants. Je te les livre ici dans leur intégralité !

Échange entre Sara et les participants

Ça fait 25 ans que je suis dans le domaine de la formation, je découvre My Moojo et je trouve l’idée géniale. Ma question est la suivante, quand les contributeurs participent au projet comment se passe l’accès à la formation ?

Une fois que le porteur de projet a collecté l’argent ou le nombre de précommande atteint, le contributeur reçoit la formation. Le porteur de projet indiquera dans sa carte de projet la date de déploiement et le livrable qu’il donnera aux contributeurs une fois sa collecte validée.

Si un contributeur donne 500€, un autre 200€ et un autre 1000€, est-ce qu’ils auront le même accès à la formation ?

Il est possible de faire des dons mais tu n’auras pas accès à la formation en faisant un don, pour cela il faut contribuer. Le don est souvent pour les associations par exemple. Quant aux contributions, chaque contrepartie a un montant prédéfini, à toi de choisir celle qui te convient !

Je me demandais quelle était votre cible, plutôt indépendants lançant leurs parcours ou entreprises ?

Au début nous avons naturellement attiré des indépendants. Maintenant, avec notre expertise et l’idée de co-construction on peut se diriger vers des entreprises ou des organismes de formation.

Nous sommes d’ailleurs entrain de faire une étude pour notre livre blanc “Le crowdfunding dédié à la formation et l’éducation” (sortie prévue février 2023). Nous interviewons des porteurs de projet ayant lancé leur campagne sur des plateformes génériques existantes et le constat qui en ressort est le suivant : ces plateformes manquent d’accompagnement pédago, de mentors spécialisés dans le domaine de la pédagogie. Quant à la communauté de ces plateformes, elle a tendance à moins contribuer sur les projets pédago. Elle trouve peut-être moins attractifs les projets pédagos par rapport aux autres projets et à la multitude des thématiques et des produits lancés?

Avez-vous un taux de réussite et le nombre de projet de financement en cours ?

En début d’année nous avons récolté 18.000€ pour un projet test ! Pour le projet de Clément Leroy nous avons 4 contributions sur un objectif de 20 et il reste encore 25 jours pour finir la campagne. Un projet peut ne pas aboutir, soit parce qu’il n’est pas bien présenté, soit parce qu’il n’a pas atteint le public ou pour toute autre raison. Chez My Moojo nous essayons de conseiller au mieux les porteurs de projets pour éviter que le projet ne puisse pas voir le jour. En clair, une campagne de crowdfunding est un test and learn.

Est-ce qu’il y a des outils auteurs internes de My Moojo ?

My Moojo n’est pas éditeur ou créateur. Cependant, nous sommes là pour accompagner, coacher et mettre en relation. Nous avons également un partenariat avec Kumullus, une plateforme de video-learning !

Avez-vous un profil types de donateurs ?

Nous avons tout de même analysé le taux de réussite des plateformes plus généralistes. Un panier moyen pour un projet lambda est de 62€, pour un projet de formation il est un peu plus élevé et chez My Moojo nous aimerions placer notre objectif au-dessus de 120 euros.

Pour l’instant nous n’avons pas de profil type qui se dégage ! Les PME ont tendance à plus contribuer parce qu’elles voient la valeur ajoutée de la plateforme et des projets ! Nous n’avons pas encore testé les associations mais nous savons que certaines entreprises nous disent être intéressées pour faire des dons à des associations qui veulent mettre en place des dispositifs de formation et d’éducation. Nous sommes également en pourparler avec des écoles qui sont dans cette optique de mutualiser certaines thématiques d’e-learning telle que la sécurité ou encore sur la prise en charge des élèves en situation de handicap.

En parlant de mutualisation, un des participants a fait part d’une anecdote en rapport avec la mutualisation, une idée qu’il trouve intéressante :

 » Il y a 10 ans de ça, Michelin a mis en place des formations réglementaires avec un grand cabinet d’avocats sous forme de serious game et ça coutait un bras ! Lors d’une conférence avec toutes les directions juridiques, les représentants nous ont expliqué que si nous voulions racheter leur module fait pour les entreprises du CAC 40 étant cotées, ils pouvaient nous le vendre 10.000€. Ça n’a pas bien marché dans le contexte décrit, mais l’idée était vachement intéressante.  » Bingo, c’est My Moojo ! Merci Joel !

Avec cette anecdote, ce participant a voulu insister sur l’idée que mutualiser les formations est un concept intéressant et que le crowdfunding est une super solution possible.

Ce premier webinaire de découverte de My Moojo a été enrichissant pour tout le monde. J’ai adoré y participer et suivre l’histoire de My Moojo, comprendre le principe de crowdfunding adapté à un secteur aussi génial que la formation et l’éducation. Sara a tenu à insister sur le fait que My Moojo c’est le début d’une belle aventure qui se construit avec toi, moi et tous les autres qui nous rejoignent chaque jour pour être les premiers à prendre le train de la disruption d’un marché et de ses pratiques qui en avaient bien besoin.

Ilo la rédac du mojo. Si tu as des questions ou si tu souhaites nous faire un retour sur l’article, n’hésite pas à me contacter : ilona@mymoojo.com

 

« 

« Le storytelling a tellement le vent en poupe qu’il est utilisé à toutes les sauces. Attention à sa traduction ! Il ne s’agit surtout pas de « raconter des histoires » avec la suspicion de duperie qui s’y rattache.

On préfère les termes de « mise en récit » pour raconter, non pas des, mais UNE histoire, unique, vraie : la vôtre, celle de votre client, de votre produit… En s’inspirant de la structure des contes et des mythes fondateurs pour entraîner dans une « quête » avec des problèmes à résoudre, vents contraires, embûches surmontées… Bref, un univers empli d’émotions, loin de celui des bisounours, même si le récit finit bien. » – La boite à outils – Écrire pour le web

Articles que vous pouvez aimer

Mobiliser ses partenaires pour sa campagne de crowdfunding

Mobiliser ses partenaires pour sa campagne de crowdfunding

Mobiliser ses partenaires poursa campagne de crowdfundingLes partenaires peuvent être considérés comme les référents dans le monde du business. En plus de partager ta vision et des intérêts communs, ils sont vecteurs de crédibilité pour ton projet. Tout l’intérêt de...

Les 5 plus grosses campagnes de crowdfunding

Les 5 plus grosses campagnes de crowdfunding

Les 5 plus grosses campagnes de crowdfundingOn t’embarque avec nous dans un voyage temporel pour parcourir les 5 campagnes de financement participatif qui ont battu tous les records. Mais, on ne s’arrête pas là : découvre le projet éducatif le plus financé de...

MyMoojo est une plateforme de financement participatif enregistrée en tant qu’agent d’établissement de paiement dont le siège social est situé au 24 rue Marie Gounin 16000 ANGOULEME.

Nous suivre

S’inscrire à la newsletter