Profitez de nos conseils

d’expert.e.s

Découvrez les histoires inspirantes de projets pédago, créatifs et impactants. Nous vous partageons également des clés pour lancer et créer des expériences d’apprentissage mémorables.

Retour sur le webinaire COBOUND X MY MOOJO

22 août 2023

Mardi 17 janvier 2023 j’ai pu assister au webinaire entre My Moojo et son partenaire Cobound ! Edouard Brunetot représentant de Cobound est venu apporter son expertise et échanger avec les participants du webinaire ! Tu n’as pas pu y assister ? Pas de panique, je vais tout t’expliquer juste ici 😉

Il faut simplement se lancer, se tester, être régulier et se remettre en question !

QUI EST EDOUARD BRUNETOT ?

Mais qui est Edouard ? Il a créé un intégrateur sur Hubspot. C’est une solution qui va vous permettre de gérer votre marketing, vos ventes et votre service client. Plutôt sympa, non ? 🤗

Avant de créer ce service, Edouard a lancé la plateforme ganapati.fr. En clair, elle permet d’aider administrativement les formateurs ayant un portage Qualiopi. Il se chargeait de toute la partie acquisition. Au départ, Edouard et son associé étaient deux dans l’entreprise, ils ont commencé dans un incubateur. En utilisant la stratégie InBound marketing, Edouard a réussi à réunir plus de 18 personnes dans son entreprise ainsi que 60 formateurs qui arrivaient chaque semaine.

Aujourd’hui, son but est d’accompagner les entreprises à développer leurs aspects marketing, leurs ventes et leurs services client. L’expertise du représentant de Cobound est très complète car il a de très bonnes connaissances dans le domaine de la formation professionnelle. Il va pouvoir vous aider à financer vos formations. Et oui, les dispositifs de la formation professionnelle n’ont plus de secrets pour lui 😉

Après cette présentation, la thématique du webinaire est annoncée, roulement de tambour : la stratégie IndBound Marketing !

LA STRATÉGIE INBAND : KÉZACOO ?

Cette stratégie est IMPORTANTE ! En effet, vous allez devoir acquérir des LEADS (en clair, des personnes intéressées par votre contenu). Il vous faudra répondre à leur problématique en proposant du contenu contre des informations personnels, les accompagner, les convertir en clients et mettre en place un service après-vente.

Mais qu’est-ce que la stratégie InBound ? Les participants (et moi aussi d’ailleurs) ne connaissaient pas cette stratégie, Edouard a donc fait un point définition. InBand ça signifie “contenu entrant”. Plus simplement, ce sont les personnes qui vont rechercher du contenu. Par exemple : comment se former à un outil.

Il y a aussi la stratégie OutBound qui existe, qui regroupe tout ce qu’on peut retrouver sur un spot publicitaire. On va chercher les personnes, elles ne viennent pas directement à nous comme dans la stratégie InBand.

La question qui revient beaucoup après ces définitions c’est : faut-il des prérequis ? Est-ce que cette stratégie est accessible à tout le monde ? Peut-on l’utiliser quand nous partons de zéro ? Et bien Edouard nous donne la réponse : Oui ! Cette stratégie est accessible à tout un chacun. Elle est même nécessaire selon lui.

Pour mettre en place cette stratégie vous allez devoir CRÉER du CONTENU ! Le but est que votre contenu soit réutilisable, déclinable. Imaginez créer une vidéo, vous allez ensuite pouvoir la convertir en podcast, puis en article de blog. RE-CY-CLEZ vos contenus.

Mais comment ça marche ? En créant vos divers contenus vous allez attirer des visiteurs qui vont venir rechercher. Ils vont chercher une information particulière, qui va les amener à consulter un article de votre blog. Le but est de convertir ces visiteurs en LEADS.

CONVERTIR UN VISITEUR EN LEAD

Et comment un visiteur devient un lead ? C’est simple, il faut récupérer son e-mail, son prénom, son nom ou son numéro de téléphone. Grâce à ça, vous allez savoir si votre contenu produit une marque d’intérêt. Le but est de contacter ces leads afin de leur demander ce qui les a intéressé dans votre contenu, s’il leur plait et ce qui pourrait être amélioré. Après cela, vous allez pouvoir les engager sur un processus commercial, par exemple : la vente de vos formations. C’est à CE moment-là que vous entrez dans le système CRM 😉

COMMENT SAVOIR SI TON CONTENU FONCTIONNE ?

Après ces explications claires et complètes, Sara Reynaud, fondatrice de My Moojo a sollicité Edouard afin de savoir comment pouvons-nous savoir si notre contenu a fonctionné, et si justement il ne fonctionne pas, que faire ?

La solution apportée par Edouard est de créer un fichier Excel dans lequel vous allez pouvoir imaginer l’impact qu’auront vos contenus, la confiance en vous pour réaliser ce contenu et la facilité que vous aurez à le réaliser. Il recommande de lancer du contenu même si au début il n’est pas excellent, le but est de mesurer l’intérêt qu’il suscitera. En clair, même si votre contenu ne fonctionne pas il vous permettra d’avancer pour les suivants !

ÉCHANGE ENTRE ÉDOUARD ET LES PARTICIPANTES

Le thème des personae a ensuite été évoqué dans un échange entre les participantes et Edouard. La première question posée est la suivante :

Par contre cela demande quand même de connaitre un minimum son persona, de savoir à qui on s’adresse ? Est-ce qu’on peut utiliser des actions particulières précises pour valider ou réfuter des facettes du caractère de persona ?

Réponse d’Edouard :

Il faut préciser qu’un persona est un personnage fictif. Pour vérifier son persona, Edouard précise qu’une fois qu’on a vu l’intérêt apporté par son contenu, récupéré les coordonnées d’un visiteur, il faut le contacter. L’idée derrière un persona c’est juste de définir quelles personnes nous allons cibler, il faut choisir une tranche d’âge par exemple. Il faut tout le temps tester, mesurer, analyser et échanger. Et pour cela, rien de tel qu’un visio avec vos leads afin de discuter ?

Participante :

Moi j’ai fait une première landing page, pour tester. Quand j’ai des téléchargements je pourrais continuer avec cette notion d’apporter de la valeur et surtout demander un call de trente minutes pour demander au visiteur ce qu’il a ressenti, comment a-t-il trouvé le document, comment pouvez-vous m’aider à l’améliorer ?

Edouard :

Oui c’est exactement ça, moi quand on s’abonne à ma newsletter j’envoie un mail très humain. Je pense que les gens sont très lassés de l’automatisation, ils préfèrent avoir un échange constructif, humain. Derrière je leur demande de se présenter, de présenter leur projet, ce qu’ils font. C’est un bon angle d’attaque pour confirmer les besoins. Personnellement, j’ai un contenu par jour sur LinkedIn, et c’est comme ça que j’ai des personnes qui sont intéressées par mon service.

LES PERSONAE

Pour en revenir à la question des personae, Sara a précisé qu’il existe deux types de personae à ne pas mélanger. Le persona acheteur et le persona apprenant, parfois cela peut être la même personne, parfois non. C’est ça qui est un peu dur en formation. Dans vos fiches personae, il est important de préciser si c’est un persona acheteur ou un persona apprenant. Et oui, cela vous aidera à y voir plus clair 😉

Vous pouvez vous demander quel type de personne vous souhaitez cibler ? Le but est de définir le type de client le plus rentable pour vous. Par exemple, voulez-vous vous intéresser à des petites entreprises, ou à des PME ? Quelque part ça fait un peu écho au persona acheteur. Quand vous avez ces deux axes (persona et type de client), vous pouvez directement faire des campagnes sur LinkedIn ou sur d’autres réseaux.

En ce qui concerne votre contenu n’oubliez pas qu’il peut avoir plusieurs facettes, comme l’a si bien dit Sara “rien ne se perd, tout se transforme”. Vous pouvez réutiliser vos contenus de manières différentes. Et plus vous créerez du contenu, plus vous prendrez l’habitude, plus vous deviendrez rapides 🤗

Le contenu qui fonctionne le mieux selon Edouard est celui qui met en avant L’HUMAIN ! Alors même si votre contenu ne le met pas en avant, les membres de votre équipe peuvent commenter ou repartager les posts sur leurs réseaux. Et oui, cela va montrer qu’il y a une équipe derrière ce travail et la mettre en avant est ESSENTIEL !

TAUX D’ENGAGEMENT

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas 100 likes que votre post fait un flop. Il en va de même avec votre landing page. Si vous n’obtenez pas 300 mails d’un coup, pas de panique ! En récupérer quelques-uns est déjà bien ! Le but est de voir avec les premiers visiteurs ce qui les a motivé et comment améliorer votre page.

FIDÉLISATION

La partie la plus importante de la stratégie InBand c’est la FI-DÉ-LI-SA-TION ! Vous allez devoir suivre les personnes commercialement, les recontacter afin de les garder actives. Le but est clair : mesurer la satisfaction de vos clients afin de fluidifier le parcours d’achat. C’est vraiment nécessaire car certains de vos clients vont recommander votre contenu à leur entourage (et en vrai, ça fait plutôt plaisir 😉).

Pour cela, il vous faut impérativement un service client. Et oui, la fidélisation du client passe aussi par le fait de pouvoir répondre à ses questions, surtout si elles ont pour but de vous faire part d’un bug de votre plateforme !

LES OPCOS

Après avoir abordé le sujet de la fidélisation, Edouard nous a parlé des OPCOS. Les opérateurs de compétences sont une opportunité, ils vont vous permettre de récupérer les fonds de la formation professionnelle. Si vous voulez proposer un financement pour vos formations, les OPCOS peuvent atteindre un montant de 3 500€ pour une entreprise. En clair, cela va vous permettre d’enlever le frein financier auprès de vos clients, comme nous l’a si bien expliqué Edouard.

Et le mot de la fin de ce webinaire est plutôt encourageant : finalement, il faut simplement se lancer, se tester, être régulier et se remettre en question ! 😉

Ilo la rédac du MOJO. Si tu as des questions ou si tu souhaites nous faire un retour sur l’article, n’hésite pas à me contacter : ilona@mymoojo.com 🤗

PSSST, n’hésite pas à t’abonner à notre newsletter 🍌

Articles que vous pouvez aimer

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

5 secrets pour un e-learning qui cartonne

Depuis la crise de COVID-19, l'e-learning, ou formation en ligne, a pris de l’ampleur dans le monde de l'apprentissage et du développement professionnel. Pourtant, créer un e-learning de qualité qui se démarque et réussit n'est pas une mince affaire. Ce que tu ne...

Comment définir son objectif de collecte ?

Comment définir son objectif de collecte ?

Le crowdfunding est devenu une méthode courante pour financer divers projets et nombre d’entre eux sont éducatifs. Toutefois, définir un ou plusieurs objectifs de collecte appropriés pour garantir le succès de ta campagne reste une stratégie à part entière, et sa mise...

Comment est né le crowdfunding ?

Comment est né le crowdfunding ?

Le crowdfunding devient un concept de plus en plus en commun et adopté par les entreprises dans leur stratégie de lancement, de financement et/ou de communication. Mais comment a-t-il surgi si soudainement ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est né...

MyMoojo est une plateforme de financement participatif enregistrée en tant qu’agent d’établissement de paiement dont le siège social est situé au 24 rue Marie Gounin 16000 ANGOULEME.

Nous suivre

S’inscrire à la newsletter